délateur

délateur

délateur, trice [ delatɶr, tris ] n.
• 1539; lat. delator, de deferre « dénoncer », p. p. delatus
Personne qui dénonce pour des motifs méprisables. dénonciateur, fam. mouchard, traître. Adj. rare « Son art de tronquer les textes de ses adversaires, sa manie délatrice... » (L'Express, 1967).

délateur, délatrice nom (latin delator) Personne qui dénonce pour des intérêts méprisables ; dénonciateur servile. ● délateur, délatrice (citations) nom (latin delator) Jules Romains, pseudonyme littéraire devenu ensuite le nom légal de Louis Farigoule Saint-Julien-Chapteuil, Haute-Loire, 1885-Paris 1972 Académie française, 1946 Les vocations de délateur abondent dans l'espèce humaine. Les Hommes de bonne volonté, Province Flammarion Commentaire C'est l'abbé Mionnet qui parle. ● délateur, délatrice (synonymes) nom (latin delator) Personne qui dénonce pour des intérêts méprisables ; dénonciateur servile.
Synonymes :
- cafard (familier)
- dénonciateur
- donneur (populaire)
- mouchard (familier)

délateur, trice
n. et adj. Personne qui pratique la délation.
adj. Une démarche délatrice.

⇒DÉLATEUR, TRICE, subst.
Celui, celle qui se livre à un acte de délation envers quelqu'un. Vil, infâme délateur; délateur attitré. Barrère, abandonnant son ami et se portant lui-même pour délateur, fit pencher la balance contre le malheureux Robespierre (CHATEAUBR., Essai Révol., t. 2, 1797, p. 109). Les enfants, (...) innocents délateurs de tout ce qu'ils entendent (A. DAUDET, Jack, t. 2, 1876, p. 198) :
J'ai pensé que je pourrais vous être de quelque utilité et empêcher que les soupçons ne s'égarent sur un innocent; le rôle de délateur, d'indicateur, croyez-le bien, ne m'offre aucun attrait particulier.
A. ARNOUX, Rêverie d'un policier amateur, 1945, p. 228.
Emploi adj.
♦ [En parlant d'une pers.] « Je ne raconterai rien à votre père, je ne suis pas délatrice,... » (SAGAN, Bonjour tristesse, 1954, p. 73).
P. anal. [En parlant d'une chose] Un silence délateur. Mais il s'exhala de Jean Farou un parfum si outrageant, si délateur, que les deux femmes (Fanny et Jane) levèrent la tête en même temps (COLETTE, Seconde, 1929, p. 250).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Ds Ac. 1694-1932. Noter que Ac. 1694-1798 l'enregistre uniquement au masc. Étymol. et Hist. 1. XVe s. « celui qui rapporte des faits (sans idée péjorative) » (CHASTELLAIN, Chron., éd. Kervyn de Lettenhove, t. 4, p. 95 : vray delateur des choses), attest. isolée; 2. 1538 (EST., s.v. defero : Delateur et dénonciateur a justice). Empr. au lat. delator « dénonciateur, accusateur » en lat. impérial et « celui qui propose, qui rapporte » en lat. chrét. (delator legis : Moïse; cf. lator). Fréq. abs. littér. :62. Bbg. GOHIN 1903, p. 232.

délateur, trice [delatœʀ, tʀis] n. et adj.
ÉTYM. 1539; lat. delator, de delatus, p. p. de deferre « dénoncer ».
Personne qui dénonce, fait une délation pour des motifs méprisables. Accusateur, dénonciateur, espion, sycophante (littér.), traître; scol. cafeteur, 1. capon, rapporteur; argot, puis fam. donneur (et donneuse), mouchard, mouton. || Les délateurs sont utilisés par les régimes tyranniques (→ Abjection, cit. 1).
1 (…) on ne fait point déposer les témoins en secret, ce serait en faire des délateurs (…)
Voltaire, Dialogues, XXIV, 15.
2 Cet attendrissement se changea bientôt en colère contre les vils délateurs qui n'avaient vu que le mal d'un sentiment criminel, mais involontaire, sans croire, sans imaginer même la sincère honnêteté de cœur qui le rachetait.
Rousseau, les Confessions, IX.
2.1 Et voilà ce qu'il avait fait, lui, ministre, pour l'honneur et pour le salut du pays, pendant que d'immondes délateurs essayaient vainement de salir son nom, en l'inscrivant sur une liste d'infamie, œuvre inventée des plus basses manœuvres politiques.
Zola, Paris, t. II, p. 39.
Adj. || Une attitude, une pratique délatrice.
3 Son art de tronquer les textes de ses adversaires, sa manie délatrice quand sa religion ou son général sont persiflés (…) ses ivresses de vengeance quand sa vanité d'homme de lettres est piquée (…) sa mesquinerie quand il est à court de raison, tout cela existe : mais tout cela coexiste avec une réalité profonde (…) : Mauriac est honnête, presque toujours sincère, et fort intelligent.
Jean-François Revel, in L'Express, 19-25 juin 1967.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно решить контрольную?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • délateur — DÉLATEUR. s. mas. Accusateur, dénonciateur. Les Délateurs furent fort communs sous le règne de Tibère. Les Délateurs sont odieux. On fit punir le Délateur. Un Délateur secret est plus dangereux que les Délateurs publics …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • delateur — Delateur. s. m. Accusateur secret, denonciateur. Les delateurs sont gens odieux. on fit punir le delateur …   Dictionnaire de l'Académie française

  • délateur — (dé la teur) s. m. 1°   Terme d histoire romaine. Celui qui, sous les empereurs, faisait métier de dénoncer auprès du prince les actes ou les paroles des personnages considérables : métier qui, ne servant que les passions du prince, était flétri… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • delateur — I. Delateur et denonciateur à justice, Delator. Un delateur et instigateur, qui va annoncer aucun d aucun crime, pour avoir la quarte partie de sa confiscation, Quadruplator. Faire telle office de delateur et instigateur, qui va annoncer aucun d… …   Thresor de la langue françoyse

  • DÉLATEUR — TRICE. s. Celui, celle qui accuse, qui dénonce, qui fait métier de dénoncer. Les délateurs furent communs sous le règne de Tibère. Les délateurs sont odieux. On fit punir le délateur. Un délateur secret est plus dangereux qu un délateur public …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Délateur — Délation Voir « délation » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • DÉLATEUR, TRICE — n. Celui, celle qui dénonce. Les délateurs sont le fléau commun à tous les régimes tyranniques. Tacite a dépeint éloquemment le rôle odieux des délateurs …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • délatrice — ● délateur, délatrice nom (latin delator) Personne qui dénonce pour des intérêts méprisables ; dénonciateur servile. ● délateur, délatrice (citations) nom (latin delator) Jules Romains, pseudonyme littéraire devenu ensuite le nom légal de Louis …   Encyclopédie Universelle

  • Programme de clémence — Programmes de clémence : la théorie des jeux au service de la détection des cartels Sommaire 1 Cartels et programmes de clémence 1.1 Les cartels 1.2 Prohibition des cartels 1.3 …   Wikipédia en Français

  • Programme de clémence : les programmes de clémence ou la théorie des jeux au service de la détection des cartels — Programmes de clémence : la théorie des jeux au service de la détection des cartels Sommaire 1 Cartels et programmes de clémence 1.1 Les cartels 1.2 Prohibition des cartels 1.3 …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”